Contenu

LA PLACE DES FESTIVALS FÊTE SES 10 ANS !

5 septembre 2019

Texte principal du billet

Le paysage urbain du Quartier des spectacles a bien changé au cours des dix dernières années et ce renouveau a débuté avec l’inauguration officielle de la place des Festivals le 6 septembre 2009. Située le long de la rue Jeanne-Mance, entre Sainte-Catherine et de Maisonneuve, ce lieu de grand rassemblement a aussi une vocation à échelle humaine où familles et travailleurs s’y retrouvent en tout temps autour de la fontaine centrale pour flâner, ou encore, pour manger dans les restaurants vitrines qui longent la place.

La place des Festivals aura été un catalyseur de développement sous plusieurs aspects : de nombreux projets immobiliers ont vu le jour en son pourtour et la place est devenue un véritable terrain d’expérimentation pour de nouvelles formes d’installations et d’animation dans l’espace public.

Retour dans le temps pour l’anniversaire de ce lieu emblématique du Quartier des spectacles afin de revisiter des souvenirs et en apprendre davantage sur la place des Festivals. Bonne visite !

LA PLACE DES FESTIVALS, CENTRE NERVEUX DU QUARTIER DES SPECTACLES


Des années 1960 jusqu’à 2008, l’emplacement de la future place des Festivals était un grand stationnement avec une rue très large. La valorisation de cet espace a permis de créer une place festive, modulable et distincte qui a su profiter aux nombreux visiteurs comme aux événements.

EN CHIFFRES


La place des Festivals c’est…

• 14 400 m2 de superficie
• 6 000 dalles
• 4 superstructures d’éclairage de 24 mètres de hauteur
• 2 vitrines habitées par les restaurants Brasserie T et Taverne F
• 1 fontaine programmable de 235 jets
• 1 réseau sous-terrain de fibre optique avec 102 points de connexion (électricité, son, éclairage)

COMMENT ET PAR QUI A ÉTÉ CONÇUE LA PLACE DES FESTIVALS ?


Renée Daoust et Réal Lestage, de la firme Daoust Lestage qui regroupe des architectes, des urbanistes, des architectes de paysage et des designers industriels, ont imaginé le projet en créant d’abord l’espace public, puis en développant le mobilier urbain. La place des Festivals a remporté huit prix d’architecture et de design urbain depuis 2009, dont la médaille du Gouverneur général en architecture par l’Institut royal d’architecture du Canada.

« Lorsque je regarde la place des Festivals aujourd’hui, je suis heureux de voir que les gens se sont approprié cet espace, les résidents comme les créateurs qui l’animent. Les grands événements se déroulent désormais dans un grand théâtre extérieur qui offre aux producteurs des conditions de diffusion exceptionnelles, ce qui se traduit par une expérience bonifiée pour les festivaliers. Il fallait beaucoup d'audace pour proposer d'aménager la place sur l'ensemble de l’ilot Balmoral, c'est pour moi une des clés du succès de cet espace, son amplitude. Je suis aussi convaincu que nous avons fait les bons choix, notamment pour les mégastructures. Ces grands luminaires parviennent à créer une voûte virtuelle et constituent un élément signature du Quartier des spectacles. » Réal Lestage, architecte

ILS SE SOUVIENNENT DE LA PLACE DES FESTIVALS


« Pour créer le Quartier des spectacles en 2007, tous les paliers de gouvernements (fédéral, provincial et municipal) se sont alliés, ce qui est très rare pour un investissement dans un projet culturel municipal. La première pierre d’assise allait être la place des Festivals. C’était déjà un lieu naturel de spectacles, mais sans les festivals, c’était un No man’s land. Cette annonce a donné un électrochoc au cœur culturel de Montréal au point où le projet a été réalisé en seulement 2 ans. »
Claude Deschênes, auteur de Tous pour un Quartier des spectacles

« En 10 ans, cette place est devenue un lieu de rendez-vous pour les grands rassemblements d’été, mais aussi d’hiver, entre autres, avec Luminothérapie. On a déterminé une vocation à cet endroit qui demeure ouverte et qui évolue au fil du temps, ce qui est selon moi, un belle surprise. Sur une note plus personnelle, en juillet 2014, RBO a présenté le spectacle The Tounes dans le cadre du Festival Juste pour rire. C’était un moment magique dans l’histoire de la place des Festivals, mais aussi pour RBO. » Jacques Primeau, président du conseil d’administration du Partenariat du Quartier des spectacles

« L’un des défis du Quartier des spectacles est l’animation de l’espace public 365 jours par an. L’une des façons d’animer la place l’hiver, c’est avec Luminothérapie. Chaque année une nouvelle expérience, une nouvelle installation sont proposées et les équipes se lancent toujours le défi de faire mieux et d’être plus originaux encore. On a développé une réelle expertise d’animation extérieure en hiver et qui invite le public à participer. Aujourd’hui, c’est cinq projets de Luminothérapie qui ont visité 33 villes depuis 2016. » Thomas Peltier et Laurence Montmarquette, de l’équipe des opérations du Partenariat du Quartier des spectacles

« C’est un endroit de consécration pour beaucoup d’artistes, autant pour les artistes étrangers dont c’est le premier concert à Montréal que pour les artistes québécois. Beaucoup d’entre eux choisissent de terminer leur tournée en passant par la place des Festivals. C’est devenu un endroit incontournable. » André Ménard, cofondateur du Festival international de Jazz de Montréal

Pour en savoir plus

Retour à la liste des billets