Contenu

7 personnalités, des dizaines de spectacles à offrir

14 décembre 2017

Texte principal du billet

Et si le cadeau parfait ne se trouvait pas dans la vitrine d’une boutique, mais à l’affiche d’une salle de concert ? Le Quartier des spectacles est en effervescence tout l’hiver et la variété des propositions artistiques vous permet de ravir avec soin tous les membres de votre entourage.

Voici des suggestions qui vous assureront de combler un être cher, quelle que soit sa nature et ses goûts!


Les grands voyageurs

Certains ne demandent qu’à être dépaysés! Ceux-ci apprécieront la sélection de films présentée dans le cadre de la Tournée mondiale du Festival de film de montagne de Banff, du 23 au 28 janvier à l’UQÀM. Un éminent ambassadeur de la culture d’Afrique de l’Ouest, le guitariste Vieux Farka Touré, se produira au Club Soda le 22 février. Enfin, les Espagnols de cœur apprécieront la visite de la grande dame du flamenco, Eva Yerbabuena, au Théâtre Maisonneuve le 28 février.


Les amoureux des mots

L’apport de l’auteure franco-manitobaine Gabrielle Roy à la littérature canadienne est considérable. L’actrice Marie-Thérèse Fortin et l’auteur et metteur en scène Olivier Kemeid rendent hommage à cette romancière d’exception dans ce spectacle inspiré de l'autobiographie de la célèbre auteure de La Détresse et l’Enchantement. Dans un autre registre, l’humoriste introspectif André Sauvé est de retour avec de nouveaux textes. Appuyé par l’Orchestre Symphonique de Montréal, ce grand angoissé pose les petites et les grandes questions en conservant toujours le mot pour rire.


Les champions de la fête

Certains concerts sont des rassemblements festifs débordant d’énergie contagieuse! La formation montréalaise Papagroove sait comment mettre de l’ambiance avec sa musique afro-funk aux accents de soul et de jazz. Elle présentera son troisième album, The Hunt, à L’Astral, le 24 février. Le collectif hip-hop Random Recipe se passe désormais de présentation. Il animera une soirée haute en couleurs au Club Soda, le 1er mars, il révélera le matériel de son 3e album. C’est deux concerts sont présentés dans le cadre de Montréal en lumière.


Les rigolos

Aucune chance de vivre une déprime hivernale avec les humoristes en spectacles dans le Quartier durant la saison froide! Les Denis Drolet effectuent leur retour les 30 et 31 janvier au Monument-National et tenteront alors de se rapprocher plus que jamais de leur public. Ça promet! Les 2 et 3 mars, au Théâtre St-Denis 2, Phil Roy présentera son premier spectacle solo où il révélera sa vision du monde. Fidèle à la tradition nord-américaine du stand-up, l’irrévérencieux Olivier Martineau fera ses débuts en solo les 20 et 21 avril au Gésù.


Ceux qui ont tout vu

Surprenez-les, il y a toujours des découvertes à faire! Le spectacle Temporel échappe aux catégories, mais cette allégorie où un homme vit les différentes étapes de sa vie dans le désordre sera assurément une réussite technique et poétique avec le tandem créatif Michel Lemieux-Victor Pilon et Shana Caroll et Patrick Léonard du collectif de cirque contemporain Les 7 doigts. Autre réflexion sur la vie et la mort : la présentation des requiems d’Anna Akhmatova et de Mozart par l’Eifman Ballet de Saint-Pétersbourg, du 21 au 25 février à la Place des Arts; Requiem est une invitation des Grands Ballets.

Enfin, la pièce Amok, de Stefan Zweig, permet de découvrir l’excellent comédien Alexis Moncorgé, récipiendaire du Molière 2016 à titre de Révélation masculine de l’année pour cette création dont il signe l’adaptation. Cette pièce acclamée par la critique française a d’abord été présentée au Théâtre de poche Montparnasse à Paris.


Les baby-boomers nostalgiques

Avis aux amateurs de Genesis, dès le 4 janvier, le groupe The Musical Box reprend le mythique concert « The Black Show » donné par Genesis en 1974. Y étiez-vous ? Puis, en février, Steve Hackett effectue un retour à Montréal qui promet. En plus de souligner le 40e anniversaire de la parution de son premier album solo Please Don’t Touch!, le guitariste britannique revisite les répertoires de ses anciennes formations Genesis et GTR et interprète ses anciens succès comme ses dernières compositions.


Les cœurs de rockeur

Une formation musclée sera de passage dans la métropole en 2018. Il faudra patienter jusqu’en avril pour voir Papa Roach fouler la scène du MTelus le 14 avril. Le célèbre ensemble Muse aura droit à une soirée hommage aux Katacombes le 6 janvier. C'est Uprising, un groupe britannique qui interprétera avec fougue les chansons du groupe deux fois récipiendaire du Grammy de l’album rock de l’année pour The Resistance (2009) et pour Drones (2015).

Ce qu’on en dit

Les commentaires ci-dessous expriment l’opinion des internautes et non celle du Quartier des spectacles. Aussi, il nous est impossible de répondre aux commentaires et questions concernant cette activité.

Retour à la liste des billets