Contenu

Tous les cinémas, dans le Quartier des spectacles

18 octobre 2017

Texte principal du billet

Cet automne, le Quartier des spectacles est l’hôte d’une série de festivals qui nous proposent le meilleur du septième art. Manifeste, créative et variée, la riche production cinématographique, nationale et internationale, projettera une constellation de films, dans plusieurs salles du Quartier. Voyez et appréciez la vie sur grand écran, avec du cinéma épatant !


Festival Spasm

Club Soda
Du 19 au 28 octobre

Les éclatantes soirées du Festival Spasm ont ce côté givré difficile à oublier. C’est que l’événement propose des courts métrages « étranges, mystérieux, drôles, sexy, trash, futuristes, paranormaux, horrifiques et, bien sûr, inclassables », dixit les organisateurs. Objet incongru à sa naissance, il y a 16 ans, le festival fait aujourd’hui partie des happenings de l’automne. Entre autres au Club Soda le 27 octobre, avec sa Grande Soirée Horreur, puis le lendemain avec son Kino Kabaret, où une quinzaine de cinéastes présenteront leurs courts métrages de genre, produits en… deux semaines! Party, rires et frissons.

CINEMANIA

Cinéma Impérial
Du 2 au 12 novembre

CINEMANIA présente une cinquantaine de projections en première nord-américaine, canadienne ou québécoise. Voici donc l’occasion idéale pour explorer les racines, les territoires et la palette créative de la cinématographie francophone, d’autant plus qu’en ouverture, Le sens de la fête, film du formidable tandem Nakache-Toledano (Intouchables), sera présenté. Et que l’on pourra enfin voir Au revoir là-haut, joué et réalisé par Albert Dupontel, accompagné d’une distribution de rêve et de critiques unanimement favorables.

RIDM

Cinémathèque québécoise et UQAM
Du 9 au 19 novembre

Parmi les plus importants festivals de films documentaires en Amérique du Nord, les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) proposent une variété d’œuvres et de regards. Plus de 50 000 cinéphiles auront l’occasion d’apprécier la centaine de films présentés. On surveille notamment DPJ de Guillaume Sylvestre, qui nous révèle les dilemmes auxquels sont confrontés les travailleurs sociaux. Aussi sous les projecteurs, The Reagan Show, sur l’émergence d’une forme inédite de politique-spectacle, et State of Exception, une histoire de résistance. Et on ne manque pas la rétrospective spéciale 20e édition, avec des projections gratuites de films ayant marqué les RIDM. À voir, pour mieux comprendre.


Les Sommets du cinéma d’animation

Cinémathèque québécoise
Du 22 au 26 novembre

Les Sommets du cinéma d’animation parcourent tout le spectre de cet art centenaire, de l’approche traditionnelle aux nouveaux médias, du narratif au plus expérimental. La 16e édition propose une riche sélection et plusieurs occasions de rencontres. À ne pas manquer, celle avec Don Hahn, animateur et producteur américain œuvrant pour les studios Disney et dont le nom figure au générique de grands classiques de l’animation dont Le Roi Lion et La Belle et la Bête. Le grand méchant renard et autres contes du duo Benjamin Renner et Patrick Imbert (Ernest et Célestine) donnera le coup d’envoi.

Festival Image+Nation

Cinéma Impérial et Cinémathèque québécoie
Du 23 novembre au 3 décembre

Premier festival du genre au Canada, le festival Image+Nation projette les meilleurs films queer d’ici et d’ailleurs à un public curieux et attentif. Ce cinéma riche, humain, carbure toujours à la nouveauté et à l’originalité. Et pour célébrer son 30e anniversaire, la programmation du festival nous permet de revisiter 30 ans d’expression LGBT à travers des documentaires et des films de fiction. Une invitation supplémentaire pour fêter la diversité montréalaise et découvrir un cinéma novateur, qui braque les projecteurs sur la variété de nos sociétés contemporaines.


UNE œUVRE EN HOMMAGE AUX FILMS NOIRS

Lux obscura par Jonathan Villeneuve situé Rue Émery devant le cinéma Quartier Latin. L’installation, de la collection municipale d’art public, rend hommage aux films noirs avec des jeux d’ombre et de lumière projetés au sol.

Ce qu’on en dit

Les commentaires ci-dessous expriment l’opinion des internautes et non celle du Quartier des spectacles. Aussi, il nous est impossible de répondre aux commentaires et questions concernant cette activité.

Retour à la liste des billets