Contenu

5 raisons (en plus des 142 films) de visiter les RIDM

10 novembre 2014

Texte principal du billet

Du nouveau film de Kim Nguyen, Le nez, présenté en ouverture, jusqu’au Spartiates de Nicolas Wadimoff, en clôture, les Rencontres internationales du documentaire de Montréal confirme que le documentaire a bien sa place sur la planète cinématographique. En tout, 142 films en provenance de 44 pays – dont 35 du Québec – aborderont des thèmes aussi variés que la musique, la politique, la célébrité ou encore les conditions de travail.

En plus de la sélection en salle, la directrice de la programmation, Charlotte Selb, nous donne cinq bonnes raisons de visiter les RIDM dans le Quartier des spectacles.

1. Les installations spéciales ListenTree et Gifoscopes

Pendant tout le festival, au Quartier général et sur la promenade des Artistes – GRATUIT

«Deux installations artistiques feront le bonheur des festivaliers dans le Quartier des spectacles. À proximité du Quartier général situé à l’agora du Cœur des sciences de l’UQAM, ListenTree a été conçu au MIT, au Massachussetts, et a été adapté pour Montréal avec la collaboration d’Hexagram. Il s’agit d’un arbre – un vrai de vrai! – qui se transforme en transmetteur de données sonores. En s’approchant de l’arbre, on perçoit des sons. Mais pour véritablement entendre les paroles et la musique, il faut coller son oreille au tronc et aux branches.

Puis, sur la promenade des Artistes, l’installation Gifoscopes, lancée pendant les Journées de la culture, permet aux passants de revisiter les premiers temps du cinéma alors que le praxinoscope, une invention du 19e siècle, se mêlent aux célèbres gifs animés du web. Des ateliers de création se dérouleront les 15 et 22 novembre, de 14 h à 17 h.»

2. Les RIDM en musique

Pendant tout le festival à l’Agora Hydro-Québec du Quartier général et en salle

«Tous les soirs, des spectacles de musique gratuits sont présentés au Quartier général, de Suuns en passant par SoCalled et Country jusqu’aux dj Champion et Poirier.

Nous souhaitons vraiment établir des liens entre la musique et le cinéma. La section Beat Dox du festival permet d’ailleurs de visionner des documentaires musicaux, comme La muse errante (15 novembre à 20 h 45, et 23 novembre à 16 h 30 - amphithéâtre du Cœur des sciences de l’UQAM), qui présente la musique juive, ou encore La ville est une île (13 novembre à 20 h et 15 novembre à 14 h - amphithéâtre du Cœur des sciences de l’UQAM), sur la vibrante scène indie anglophone de Montréal. Autre mention dans cette catégorie : le film argentin Living Stars (20 novembre à 20 h 45 et 23 novembre à 21 h - amphithéâtre du Cœur des sciences de l’UQAM), qui montre des gens dansant sur leur musique pop préférée et qui rend heureux à coup sûr!»

3. Les projections-débats

Amphithéâtre du Cœur des sciences de l’UQAM

«Les RIDM, c’est aussi un espace pour échanger. Nous proposons ainsi quatre débats où des experts discutent du thème du film projeté précédemment. Il sera ainsi question des conditions de travail dans les usines sud-coréennes de Samsung (22 novembre à 20 h) avec le film Empire of Shame ou de la politique-spectacle (20 novembre à17 h 30) avec le film God Save Justin Trudeau, qui revient sur le combat de boxe entre le chef libéral et le sénateur Patrick Brazeau. Le droit à la terre (18 novembre à 17 h 30) et les certificats de sécurité (23 novembre à 13 h 30) seront aussi abordés.»

4. Protagonistes ou personnages?

21 novembre à 14 h - amphithéâtre du Cœur des sciences de l’UQAM – GRATUIT

«Cette discussion sera fort intéressante pour les auteurs, les étudiants, les professionnels de l’industrie ou les cinéphiles avertis. En général, en documentaire, on parle davantage de sujets ou de protagonistes alors qu’en fiction, on utilise plus souvent des personnages. Or, quand on connaît bien le documentaire, on sait qu’on construit aussi des personnages.»

5. La nuit de la relève Radio-Canada

15 novembre de 23 h à 2 h -amphithéâtre du Cœur des sciences de l’UQAM

«C’est une activité pour mettre de l’avant les jeunes cinéastes. Lors d’un événement festif, les courts métrages d’étudiants de Concordia, de l’UQAM et de l’INIS seront présentés.»

Rencontres internationales du documentaire de Montréal
Du 12 au 23 novembre

Ce qu’on en dit

Les commentaires ci-dessous expriment l’opinion des internautes et non celle du Quartier des spectacles. Aussi, il nous est impossible de répondre aux commentaires et questions concernant cette activité.

Retour à la liste des billets