Contenu

Ce que j'aime de Papier 12

10 avril 2012

Texte principal du billet

par Catherine Pogonat

Quand j’ai accepté d’être porte-parole de la Foire Papier l’an dernier, j’ai eu un peu peur… Peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas en savoir assez, de me retrouver perdue dans un événement un peu guindé, pour fins collectionneurs d’art seulement.  Je me trompais, royalement. Je me suis plutôt retrouvée au coeur d’une grande fête, une tombola où l’artiste inconnu côtoie la star des galeries dans un naturel désarmant. Où les fins connaisseurs se baladent simplement aux côtés des néophytes. Où les artistes et les badauds échangent, prennent un verre sans gêne et sans censure.

J’aime l’art. Tapisser mon univers d’idées nouvelles, de beauté, me frotter à des visions poétiques, colorées, audacieuses de la vie, me rend heureuse. Tout simplement. C’est ce rôle que je veux jouer encore une fois cette année en m’associant à la Foire Papier. Être celle qui rappelle que l’art contemporain est accessible à tous, que s’offrir une œuvre est chose du possible, que tout le monde peut profiter à fond d’une fête comme celle-là. Peu importe qui on est, d’où on vient et ce qu’on fait.

L’an dernier, j’ai profité de chaque instant passé dans ce chapiteau où se rassemblaient des dizaines de galeries, des centaines d’artistes. Cette année, je compte bien me rendre à la Foire Papier sans peur et sans reproche, la tête haute et le cœur rempli de tous ces yeux émerveillés que je croiserai au détour des allées. Bonne foire!

 

Ce qu’on en dit

Les commentaires ci-dessous expriment l’opinion des internautes et non celle du Quartier des spectacles. Aussi, il nous est impossible de répondre aux commentaires et questions concernant cette activité.

Retour à la liste des billets