Contenu

Hurler à la lune… pour l’art!

17 octobre 2011

Texte principal du billet

Par Marie-Christine Beaudry

Depuis quelques jours, sur la promenade des Artistes du Quartier des spectacles, un drôle de porte-voix sied en plein milieu du passage piétonnier. L’objet est noir et… poilu! Certains piétons (en fait plusieurs) le prennent pour un télescope et y appuient leur œil, mais c’est là, évidemment, une erreur.

En fait, le porte-voix est l’une des parties de l’œuvre Full Moon, créée par la firme Iregular. Il s’agit d’une installation interactive qui s’inscrit dans le cadre des célébrations du 40e anniversaire du Festival du nouveau cinéma (FNC).

Expliquons un peu le principe. Le public est invité à hurler à la lune dans ce porte-voix afin de faire apparaître différentes images sur le mur du bâtiment de l’UQÀM situé près du parterre du Quartier des spectacles.

Les images évoluent et se métamorphosent selon la force et le timbre de la voix. Jusque-là, vous vous demandez sûrement quel est le lien avec le FNC. J’y arrive.

FULL MOON / Festival du Nouveau Cinema 2011 par Iregular sur Vimeo.

Aux abords de l’œuvre, des codes QR (dédiés aux Iphone et autres gadgets de ce monde), vous permettent de visionner, en direct de la promenade des Artistes et sur votre téléphone intelligent, un court film d’une durée maximale de quatre minutes, qu’on appelle ici une « carte blanche » et qui est produit par l’un des dix artistes qui ont participé au projet.

Parmi ceux-ci : Denis Villeneuve, Denis Côté, Marie Losier, Sophie Deraspe et Zacharias Kunuk.

 Une activité pour tous

Sur la promenade des Artistes, les gens sont tout d’abord intrigués par ce porte-voix en « peau de loup » qui les invite à hurler à la lune. Quelques passants curieux s’y approchent, mais semblerait-il que cela prenne une petite dose de courage (ou d’humilité!) pour se mettre à crier en public quand plusieurs personnes autour ne connaissent pas l’essence de l’installation.

Les couples rigolent et se lancent des défis alors que les enfants y vont sans gêne et se plaisent même à pouvoir lâcher leur fou sans la réprimande de leurs parents! Une chose est certaine, ceux qui ont tenté l’expérience repartent avec le sourire aux lèvres!

Et la récompense d’avoir osé le cri est payante : vous repartez avec une création cinématographique en poche, et ce, tout à fait gratuitement!

Évidemment, puisqu’il s’agit d’une projection extérieure, il faut attendre la nuit pour pouvoir profiter de Full Moon.

En terminant, le directeur du FNC, Nicolas Girard Deltruc, a glissé une phrase lors d’un court entretien qui s’applique tout à fait à l’activité Full Moon : « Dans la vie, il faut savoir partager les choses qui sont bonnes et agréables. »  Alors venez en famille ou avec vos amis! Vous avez jusqu’au 22 octobre pour prendre le contrôle de la pleine lune… tels des loups.

Ce qu’on en dit

Les commentaires ci-dessous expriment l’opinion des internautes et non celle du Quartier des spectacles. Aussi, il nous est impossible de répondre aux commentaires et questions concernant cette activité.

Retour à la liste des billets