Contenu

UN HOMMAGE EN LUMIÈRE POUR LE MUSÉE D’ART CONTEMPORAIN ET LE THÉÂTRE MAISONNEUVE DE LA PLACE DES ARTS

28 octobre 2009

Texte principal du billet

Le Plan lumière du Quartier des spectacles s’étend au Musée d’art contemporain de Montréal (MAC) et à l’Édifice des théâtres de la Place des Arts.

Fruit d’une collaboration entre le Musée, la Place des Arts et le Partenariat du Quartier des spectacles, l’éclairage architectural et scénographique, signé Lightemotion, redonne tout un éclat à ces deux bâtiments.

Les experts en éclairage de Lightemotion, sous la direction de François Roupinian, ont intégré l’éclairage de chaque bâtiment à une signature lumineuse globale pour la Place des Arts, tout en s’assurant que le Musée comme le théâtre aient leur propre identité visuelle. Cette installation éco-énergétique comprend un peu plus de 400 appareils. Sa faible puissance électrique est étonnante avec un maximum 34 kW, l’équivalent de 340 ampoules traditionnelles.

La base du MAC est constellée de luminaires qui inondent les façades du musée de lumière bleue et blanche. En contraste, le volume de cuivre qui coiffe le bâtiment est baigné d’une couleur rouge ambrée. De plus, les designers ont ajouté une horloge urbaine sur le mur donnant sur la place intérieure. « Un mouvement pendulaire viendra se matérialiser sous la forme d’un point de lumière mobile, avant de s’immobiliser toutes les 15 minutes et de s’étaler sur toute la surface du mur », de décrire François Roupignan, fondateur de la société montréalaise Lightemotion.

Pour sa part, la couverture en gradins du Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts est enveloppée d’une lumière chaude et fixe, tandis que le volume inférieur de l’édifice est parcouru de bandes de LED blancs intégrés aux murs de béton. Ces bandes lumineuses programmables produisent un effet de ceinture dynamique qui met en valeur la large fenestration du bâtiment ainsi que le rideau scintillant, œuvre d’art de Micheline Beauchemin, décédée récemment. Pour compléter la nouvelle perspective du théâtre, des projecteurs directionnels créent un contraste visuel entre le haut et le bas de l’édifice, donnant ainsi l’illusion que le toit est en suspension dans les airs.

« Avec chaque réalisation, le Plan lumière du Quartier des spectacles rend en quelque sorte hommage à la culture montréalaise. Un hommage nocturne qui permet de révéler, par la lumière, toute la splendeur des bâtiments et la personnalité des institutions. Lorsque terminé, tout le plan lumière offrira une expérience urbaine unique au monde », d’ajouter Charles Lapointe, président du Partenariat du Quartier des spectacles.

Pour lire le communiqué de presse complet, cliquez ici.

Pour voir d'autres photos du Plan lumière du Quartier des spectacles, cliquez ici.

Les deux vidéos de l’inauguration

et

Ce qu’on en dit

Les commentaires ci-dessous expriment l’opinion des internautes et non celle du Quartier des spectacles. Aussi, il nous est impossible de répondre aux commentaires et questions concernant cette activité.

Retour à la liste des billets