Contenu

Magnolia (Magnolia « galaxy »)

ENCHANTÉ !

Je suis une espèce spectaculaire et unique en son genre. Ma floraison abondante et longue débute dès le mois d’avril, et ce, avant même que mes premières feuilles n’apparaissent. Mon feuillage dense et vert foncé offre une toile de fond parfaite pour mes fleurs éclatantes.

En plus de ma beauté, je suis également un arbre très résistant et je m’adapte facilement ; je peux prospérer dans une grande variété de sols et de climats. Je suis également résistant aux maladies et aux ravageurs, ce qui signifie que je peux continuer à fleurir dans toute ma splendeur, année après année !

L’équipe de verdissement affectionne le magnolia parce que :

On apprécie cette essence d’arbre pour son attrait ornemental, ses fleurs pouvant atteindre jusqu’à 30 centimètres de diamètre ! La floraison rose pourpre hâtive dégage une odeur parfumée qui est très appréciée des passant·es.

SES PLUS RÉCENTES ACTIVITÉS

Ici, on mesure l’état de l’arbre pour savoir s’il dort, s’il va bien ou s’il est en mode protection. On mesure également la contribution du parc d’arbres en pot au refroidissement de l’air et à l’élimination de polluants gazeux.

Participez à l’identification de nos arbres en pot ! Cliquez ici pour proposer un prénom.

EN SAVOIR PLUS

Le refroidissement de l’air :

Savez-vous que les arbres transpirent par leur feuillage ? À l’aide des sondes dans le tronc des arbres qui captent le flux de sève, il est possible de calculer l’effet refroidissant des arbres dans l’air en comparant la température ambiante avec l'effet de transpiration et de l’ombrage de l’arbre. Impressionnant, n’est-ce pas ?

L’élimination de polluants gazeux :

Les arbres sont de fabuleux alliés pour éliminer des polluants gazeux ! Ici, à l’aide de sondes dans le tronc des arbres, on mesure la quantité d’ozone qui est absorbée par les feuilles, par l'intermédiaire de ses stomates (les pores sous les feuilles qui permettent les échanges gazeux).

Pourquoi recueillons-nous ces informations ?

Le Partenariat du Quartier des spectacles et son équipe de jardinières et jardiniers ont déployé 93 arbres en pot dans le 1 km2 que constitue le Quartier des spectacles. Le but est de rendre le centre-ville de Montréal plus vert et résilient face aux changements climatiques.

Pour optimiser ses initiatives en verdissement, le Partenariat collabore avec une équipe spécialisée et des partenaires universitaires. Deux projets de recherche sont d’ailleurs en cours, réalisés par des équipes de l’UQAM. L’une des études porte sur l’état des arbres en condition de stress au centre-ville, et l’autre regarde leur impact sur le bien-être des personnes fréquentant les lieux verdis. Cliquez ici pour en apprendre plus sur les projets de recherche sur les arbres en pot du Quartier des spectacles.