Contenu

Danse

ELLE ERRE DANS LE SONGE, IL RESPIRE AILLEURS

ELLE ERRE DANS LE SONGE, IL RESPIRE AILLEURS

Informations sur l’activité

22 septembre 2019 | 20 H

La danse peut-elle écrire ? L’écriture peut-elle danser ?

La plupart des arts ont un langage propre. Celui de la littérature est le plus connu, puisqu’il s’agit de notre langue. Les musiciens ont une partition. Les danseurs, eux, se servent de leur corps, de tout leur corps, même des sons. Qui sont ces danseurs qui lisent ? Comment font-ils d’un texte poétique une chorégraphie ?

Il existe d’innombrables mouvements de danse et autant de mots pour les évoquer. Mais chaque art reste-t-il dans sa coquille : le texte, avec ses images, ses voix désincarnées et ses sons retenus, et la danse, avec le tracé du poids, des impulsions, des touchers et des tours évanescents dans l’espace ?

Au fil des années, rapprocher l’écriture et la danse s’est raffiné. Les interprètes et les écrivain.e.s ont trouvé des souffles neufs. Écrire la chorégraphie est un langage contemporain ; écrire la danse donne des livres. Pourtant, le passage entre littérature et danse demeure mystérieux.

Découvrez ce qui anime les danseurs, ce pouvoir enchanteur d’éprouver l’incarnation des mots, ce passage dans la richesse des formes écrites. Aiguisez votre curiosité pour la rencontre de la danse et des mots en direct !

Texte et lecture : Guylaine Massoutre (extraits de Pavane, Le Noroît)
Chorégraphie : Louise Bédard avec la participation des danseurs
Interprétation Danse : Marie Claire Forté et Nicolas Patry
Lumière : Anne-Marie Rodrigue Lecours
Production Louise Bédard Danse, présentée par le FIL 2019