Contenu

Projets de vidéoprojections dans les espaces publics du Quartier des spectacles

Après avoir pris connaissance des questions à l'étape précédente, voici les questions spécifique aux projets de vidéoprojections.

Q-11. À quels critères spécifiques doivent répondre les projets de vidéoprojection ?

Les espaces de vidéoprojection du Quartier des spectacles sont des espaces de diffusion artistique, dédiés à mettre de l’avant du contenu vidéo artistique original. Par le fait même, pour être retenus, les projets de vidéoprojection :

  • Doivent correspondre à la définition de « contenu vidéo artistique », c’est-à-dire, être réalisés dans une intention artistique et non pas dans une intention promotionnelle3;

  • Doivent être d’une durée minimale de 2 minutes, et maximale de 8 minutes;

  • Doivent s’intégrer architecturalement à la façade de vidéoprojection et ne doivent pas se projeter dans les fenêtres, ouvertures et autres surfaces masquées;

  • Peuvent incorporer des œuvres artistiques, cinématographiques ou littéraires, telles que des photos, des dessins, des peintures, des vidéos, des films, des animations numériques et des textes de toutes sortes. Les démarches expérimentales ou de projections interactives sont considérées comme un « contenu vidéo artistique ».

  • Ne doivent pas contenir de sexe, de violence ou tout autre contenu offensant pouvant heurter la sensibilité des citoyens, et, quant à la façade de vidéoprojection aux abords du métro Saint-Laurent, ne doivent pas contenir d’image de feu, de flamme, de fumée, d’étincelle ou de tout autre contenu semblable.

Q-12. Quels projets de vidéoprojection ne se qualifient pas comme « contenu vidéo artistique » ?

Ne se qualifient pas comme « contenu vidéo artistique » les vidéoprojections qui mettent de l’avant :

  • Une cause sociale dénonçant et/ou portant atteinte à l’image d’une personne, d’un groupe de personnes, d’une institution ou d’une entreprise;

  • L’utilisation et la mise en avant d’un sujet clivant (qui divise l’opinion) politique, idéologique ou culturel;

  • Un groupe politique, un mouvement social, un parti politique;

  • Un produit, un service, un commerce;

  • Une marque de commerce;

  • Un événement public ou privé (ex. mariage, festival, exposition);

  • Un événement artistique à caractère promotionnel (ex. lancement);

  • Un lieu (une ville, une région, un pays) présenté sous la forme d’une promotion touristique;

  • Une institution, un lieu de diffusion, un organisme;

  • Une journée qui souligne une cause ou un anniversaire.

Q-13. Puis-je présenter un contenu vidéo artistique interactif ou avec une composante sonore ?

Oui. Toutefois, dans le cas d’une projection de contenu vidéo artistique interactif utilisant des capteurs et/ou une scénographie présente dans l’espace public, celui-ci doit également respecter les règles d’utilisation et les conditions d’occupation des places publique disponible ici.

Toute projection sonorisée et/ou avec une intervention dans l’espace public nécessitera un permis de la Ville de Montréal, qui sera demandé par le PQDS. Prévoir que les demandes de permis auprès de la ville nécessitent le dépôt du dossier au minimum 50 jours (2 mois) avant le début de la projection.

Q-14. Quelles sont les particularités des surfaces de vidéoprojection du Quartier des spectacles ?

Pour toutes questions sur nos surfaces de vidéoprojections veuillez-vous référer à l’ANNEXE 2 du présent document ou aux informations présentes sur le site du Laboratoire Numérique Urbain.

Q-15. Où se trouve la régie technique, et quels équipements sont disponibles ?

La régie technique du Partenariat du Quartier des spectacles est située dans l’édifice de la Maison du Festival au 305 Sainte-Catherine O., 6e étage. Les panneaux de raccordement du réseau de fibres optiques sont situés dans ce local.

Un système de contrôle centralisé est installé à la régie. Il permet de contrôler à distance l’ouverture et la fermeture des projecteurs vidéo ainsi que le lancement des ‘’cues’’.

Le matériel de projection disponible est installé de façon permanente. Des abris tempérés (chauffé, climatisé et ventilé) autonomes protègent le matériel 365 jours par année.

Q-16. En quel(s) format(s) doivent vous être fournis les vidéoprojections ?

Voici les informations concernant la résolution et les formats vidéo/audio pour le « playback » :

  • Format vidéo   : QuickTime (.mov)  

  • Codecs acceptés   : None / Animation / PhotoJPEG / Pro-Res  

  • Couleurs   : Millions ou Millions+ (alpha)  

  • Résolution horizontale   : Obligatoirement un multiple de 8  

  • Résolution verticale   : Obligatoirement un multiple de 2  

  • Frame-rate : 30 fps  

  • Format audio   : WAV / AIFF / MP3  

  • Échantillonnage   : 48kHz / 24 bits  

  • Normalisation   : 0dB

Et voici les informations concernant la résolution et le format vidéo pour le « live input » :

  • Format:  1080p*

  • Frame rate:  30fps*

*possibilité d’augmenter à 4k 60fps

Q-17. Le Quartier des spectacles est-il doté de fibres optiques ?

Un réseau de fibres optiques est disponible pour connecter des équipements d'un point à l'autre dans le Quartier. Cette toile converge vers la régie technique du Partenariat du quartier des spectacles. Ce réseau est administré par les employés du Partenariat. Convertisseurs média disponibles pour Internet, éclairage DMX, vidéo et audio.

De nombreux points d’accès au réseau de fibres optiques sont disponibles :

  • Aux sites de vidéoprotections

  • Sur les places publiques, principalement à l'intérieur de puis d'accès et de panneaux scénographiques.

  • Dans la rue, à partir de sperstructure d'éclairage et des panneaux scénographiques

  • À l’intérieur d’un certain nombre de lieux de diffusion culturelle du Quartier des spectacles

Un plan schématique de la toile de fibre optique opéré par le PQDS est disponible ici : Carte réseau fibre optique

Q-18. Puis-je intégrer à mon contenu vidéo artistique des logos ou des crédits ?

Le « contenu vidéo artistique » ne doit pas contenir de crédits ou de générique à même le fichier vidéo. Les titres (nom du contenu) en début de contenu sont acceptés seulement pour l’introduction du titre de l’œuvre, sans nom ni logo.

Le PQDS s’occupe de la production d’un carton de crédits respectant les normes qu’il établit, diffusé à la fin de la lecture du contenu. Après l’affichage de ce carton de crédits, une courte animation de l’identité visuelle du PQDS habille la façade de vidéoprojection avant de recommencer la lecture du contenu.

Il est à noter que le carton de crédit ne doit pas inclure de logos ni de site web, mais qu’il est possible d’ajouter des remerciements dans le cas de productions ayant reçu le support de personnes externes à l’équipe de création ou de coproduction. Si un organisme ou une entreprise privée agit à titre de coproducteur du contenu vidéo artistique, son nom (sans logo) peut apparaître dans les crédits aux côtés des autres coproducteurs.

Q-19. En tant que coproducteur, codiffuseur ou diffuseur du projet, puis-je me mettre de l’avant ou mettre de l’avant mes activités ?

Si l’un des coproducteurs, codiffuseurs ou diffuseurs présente un festival, une exposition ou évènement culturel durant la période de diffusion :

Il est autorisé à présenter les informations suivantes dans les crédits :

  • Nom de l’événement

  • Les dates

  • Lieu

Il n’est pas autorisé à y inclure :

  • Des visuels créatifs

  • De visuel ou logo de l’évènement

  • De messages promotionnels ex : Venez en grand nombre !

  • Logos des commanditaires

Q-20. À quelle fréquence sont diffusés les crédits et l’animation de l’identité visuelle du PQDS, et quelle est leur durée ?

Les crédits et l’animation de l’identité visuelle du PQDS ne doit pas excéder 20 secondes, et la fréquence de leur diffusion varie en fonction de la durée de l’œuvre :

  • Œuvre de 2 à 4 minutes : après environ 15 minutes de lecture en boucle du « contenu vidéo artistique ».

  • Œuvre de 4 à 6 minutes : après quatre lectures ou 12 minutes de lecture (en fonction de ce qui arrive avant).

  • Œuvre de 6 à 8 minutes : après deux lectures du « contenu vidéo artistique ».

Q-21. Est-il possible d’installer du pavoisement à proximité de l’espace de diffusion ?

Lorsque possible et prévu dans le contrat, un pavoisement peut être mis en place pour offrir plus d’informations aux spectateurs sur le contenu vidéo artistique projeté. Il est également possible d’ajouter un code QR sur les supports imprimés afin de renvoyer le public vers une page plus complète des crédits sur le site internet du PQDS.

Q-22. À quelle durée de diffusion dois-je m’attendre pour mon projet de contenu vidéo artistique?

La durée de la diffusion des contenus vidéo artistique sur les surfaces du Quartier des spectacles dépend de plusieurs facteurs contextuels. Celle-ci varie généralement entre 3 et 8 semaines, et est précisée au moment de la signature du contrat.

Il est à noter toutefois que pour des raisons exceptionnelles et hors de son contrôle, le PQDS pourrait avoir à interrompre une projection avant la fin de la période de diffusion prévue.

Consulter le guide de dépot complet

Remplir le formulaire de dépôt de projet