Contenu

Arts visuels

JIM VERBURG | AFTERIMAGE

JIM VERBURG | AFTERIMAGE

Informations sur l’activité

19 avril 2014 au 24 mai 2014

Des motifs lumineux sont formés, pliés, réfléchis et multipliés, offrant une impression spectrale. Verburg emploie une variété de techniques dans la création de son nouveau corpus de travail : l’encre est roulée dans des formes de verre, puis transférée et couchée sur du papier journal; le charbon de bois et la poudre de graphite frottés sur un ruban translucide coupé et disposé sur un papier; un mylar blanc translucide placé et superposé sur un fond noir. Ces processus ne sont pas nécessairement attachés aux disciplines conventionnelles de la « gravure » ou du « dessin », mais sont plutôt le résultat de l’artiste employant des matériaux et des méthodes en studio pour créer des couches de jeu et de tension dynamiques. Ces pièces font références à un miroir ou une projection – à laquelle les couches transparentes absorbent le spectateur, ou l’enveloppent dans leurs passages opaques. L’artiste démontre une sensibilité et une vulnérabilité aux matériaux et procédés qui répondent d’une manière à la fois subtile et calme, tout en utilisant divers moyens de référence à la photographie et à l’éphémère.

Le travail de Verburg approfondit subtilement les complexités relationnelles amoureuses et familiales dans la photographie, la vidéo, l’impression, l’installation et le texte. Il travaille avec des formes et des images minimales ou abstraites pour créer une topographie émotionnelle, mettant en lumière les couches complexes qui constituent l’intimité, les harmonies et les dissonances inhérentes à une dynamique interpersonnelle. Son travail prend la forme d’un casse-tête poétique, où chaque pièce offre des perspectives individuelle divergentes et en tension avec les autres dans un espace partagé, suggérant un parallèle entre la perception visuelle et les points de vue souvent disparates des personnes évoluant dans les relations.

Jim Verburg est citoyen du Canada et des Pays-Bas. Il a présenté plusieurs expositions, notamment, une installation à la galerie Widmer + Theodoridis contemporary (Zurich), Portrait Study à la Nouvelle scène du Théâtre national de Prague, Domestic Queens?à la Galerie FOFA (Montréal), So Many Letdowns Before We Get Up à la Platform Gallery Centre for Photographic and Digital Arts (Winnipeg) et une exposition solo intitulée One and Two à la Galerie B-312 dans le cadre du Mois de la Photo à Montréal (Montréal). Parmi ses expositions les plus récentes, mentionnons son installation solo à la Convenience Gallery (Toronto), dans le contexte du Contact Festival (Toronto), Where I Lived, and What I Lived For, exposition commissionnée par Jon Davies à la Oakville Galleries, Untitled Installation (Weights and Measures) au Artspace (Peterborough), More Than Two (Let It Make Itself), commissionnée par Micah Lexier à The Power Plant (Toronto) et Primeiro Estudo: Sobre Amor commissionnée par Bernardo Mosqueira à la Luciana Caravello Arte Contemporânea (Rio de Janeiro, Brésil). Cet automne, il sera une partie de l’exposition du groupe Far Away So Close, organisée par Kimberly Phillips à la galerie d’accès (Vancouver).

Il a été artiste en résidence à l’Office national du film du Canada (Montréal), à la Gallery 44 Center for Contemporary Photography (Toronto) et au Banff Centre for the Arts (Alberta). En 2008, il reçoit le Prix du meilleur court métrage canadien dans le cadre du Inside Out Film Festival (Toronto) pour son film For a Relationship. Son film est également mis en liste la même année pour le Iris Prize (Royaume-Uni).

Son premier livre, Divided/Defined, Weights, Measures, and Emotional Geometry publié par Dazibao (Montréal), et lancé à Montréal et à Toronto l’automne dernier, et a été présenté par Art Metropole à 2013 Art Basel Miami.