Contenu

Cinéma

ON N'ENGRAISSE PAS LES COCHONS À L'EAU CLAIRE

ON N'ENGRAISSE PAS LES COCHONS À L'EAU CLAIRE

Informations sur l’activité

4 août 2024 | 13 H

Cinémathèque québécoise Réserver

« (On n'engraisse pas les cochons à l'eau claire) était destiné à être le pilote d’une série de 12 longs-métrages de série B à très petit budget que je voulais tourner dans 12 villes différentes du Québec pour tenter de « remplacer » les films de genre américains ou étrangers qui peuplaient les programmes doubles qui étaient alors la norme dans les salles de cinéma, et pour ainsi contribuer à l’accroissement des images plutôt rares de nous-mêmes. On m’avait raconté un fait divers à propos d’un jeune agent de la GRC œuvrant dans le milieu des cégeps. J’ai rédigé un synopsis et me suis mis à la recherche de comédiens. Les personnages ont pris forme à l’occasion de ces rencontres, les unes et les uns me recommandant leurs amis qui me priaient de leur écrire un petit rôle. Ce que j’ai fait, et le tout est devenu une histoire d’amitié, principalement avec Jean-René Ouellet. Dix jours de tournage à Hull (maintenant Gatineau), au mois de février 1973. 16mm n&b pour être gonflé en 35mm. Mon premier film – d’une série de six – avec Guy Dufaux à la caméra. Premier film syndiqué du Québec. Production : Cinak ltée et Les Productions Prisma. Un budget de 64 000 $. » - Jean Pierre Lefebvre

(Québec - 1973 - 102 min - V.O. française)
Réalisé par Jean Pierre Lefebvre