Contenu

Arts visuels

LA MACHINE QUI ENSEIGNAIT DES AIRS AUX OISEAUX

LA MACHINE QUI ENSEIGNAIT DES AIRS AUX OISEAUX

Informations sur l’activité

8 octobre 2020 au 4 avril 2021

Musée d'art contemporain de Montréal Réserver

08 10 2020 au 04 04 2021

À compter du 8 octobre 2020, le Musée d’art contemporain de Montréal présentera La machine qui enseignait des airs aux oiseaux, une exposition rassemblant plus d’une trentaine d’artistes et d’intervenants de Montréal et des environs.

Cette exposition s’est construite suivant une trame thématique assez ouverte, autour d’un intérêt pour l’inscription du langage dans les corps, les gestes et la matière. Plus précisément nous souhaitions explorer la façon dont les objets et les techniques employés par ce « langage incorporé » peuvent agir à titre d’interfaces, permettant le passage d’affects et de connaissances entre les individus et les époques.

Cette piste de réflexion a beaucoup évolué au cours du processus de recherche. Nos nombreuses rencontres avec les artistes et une grande diversité d’intervenants en ont orienté et précisé les termes. Elles ont découpé dans le champ des pratiques un sous-ensemble de conversations et de rapprochements possédant leur logique propre, que nous avons tenté de suivre et de mettre en valeur dans l’exposition, la publication et l’ensemble des activités qui les accompagnent.

– Les commissaires, Mark Lanctôt et François LeTourneux

Artistes : Vikky Alexander, Trevor Baird, Thomas Bégin, Simon Belleau, Scott Benesiinaabandan, Sandeep Bhagwati, Jacques Bilodeau, Rosika Desnoyers, Mara Eagle, Surabhi Ghosh, Carla Hemlock, Kristan Horton, Sheena Hoszko, Isuma, Kelly Jazvac, Suzanne Kite, Moridja Kitenge Banza, Karen Kraven, Marlon Kroll, Nicolas Lachance, Yen-Chao Lin, Anne Low, Luanne Martineau, Manuel Mathieu, N.E. Thing Co, Jérôme Nadeau, Isabelle Pauwels, Guillaume Adjutor Provost, Walter Scott, Erin Shirreff, Eve Tagny, Samuel Walker, Nico Williams, Thea Yabut

Avec un programme de films organisé par Ronald Rose-Antoinette

L’exposition est accompagnée d’une publication regroupant un essai de Krista Lynes, de courts textes signés par Nicole Brossard, Marie-Andrée Gill, Rawi Hage, Symon Henry, Joana Joachim, Michael Nardone, Madeleine Thien, Maude Veilleux, Jacob Wren, et un recueil colligé par Raymond Boisjoly comprenant des extraits de textes de Maya Deren, Jeanne Favret-Saada, Branden Hookway, Alfred Jarry, Catherine Malabou, Ferdinand de Saussure et Michel Serres.