Contenu

Cinéma

UNE JEUNE FILLE ET LA MER

UNE JEUNE FILLE ET LA MER

Informations sur l’activité

21 septembre 2019 | 13 H

Réal. : Larissa Corriveau [Qué., 2018, 16 min, DCP, VOF]
avec Éliane Doucet, Isabelle Vincent, Maxim Gaudette
Monteuse : Isabelle Malenfant Comédien introverti, Arnaud satisfait ses aspirations artistiques en enregistrant des contes qu’il partage en ligne. Son projet suscite peu d’intérêt, jusqu’à ce qu’une jeune auditrice anonyme se mette à écouter en boucle sa dernière histoire. Une jeune fille et la mer propose une rencontre singulière entre deux êtres solitaires. Travaillant habilement la résonnance entre le texte et l’image, le montage tisse tout doucement les destins de ces deux êtres que la parole réunit. Un Amour d'été Réal. : Jean-François Lesage [Qué., 2015, 63 min, DCP, VOF]
Monteurs : Mathieu Bouchard-Malo et Ariane Pétel-Despots. Montréal, l’été, tout le monde est amoureux. Sur la montagne, après la fermeture du parc, les couples s’étendent dans l’herbe et, dans les pique-niques tardifs, les corps se rapprochent, les regards changent. Un amour d’été capte l'atmosphère douce des nuits d'été à des heures où le temps semble suspendu. Le montage glisse doucement d’un groupe à l’autre, d’un visage à l’autre captant confidences et confessions. Sans se presser, sensible à la rêverie, il s’introduit dans l’espace de la nuit à l’écoute de ceux et celles qui l’habitent. « Toutefois, au-delà des chuchotements et des volutes bleutées de ces moments complices, se cache un film à l’écoute de l’autre et de sa différence. Par la force de son observation et par sa capacité à rester en retrait, et malgré quelques baisses d’intérêt, Lesage délivre un instantané délicat et attentif sur ce que nous sommes.