Content

Visual arts

DISPARAÎTRE

DISPARAÎTRE

Information on the activity

June 16, 2022 to July 23, 2022

Description in French only

La Maison du développement vous invite à une exposition inédite, créée par les artistes Éliot B. Lafrenière et Mathieu Parent. Après avoir publié le petit bijou multidisciplinaire Boule de flèches, un recueil de poésie publié à l’enseigne de l’Atelier Mange-Camion, ils déplacent le fruit de leur recherche et collaboration dans le cadre de cet événement du 16 juin au 23 juillet 2022.

Composée de tableaux imprimés multiformats avec quelques incursions poétiques, DISPARAÎTRE offre un dialogue interdisciplinaire immersif entre la poésie de l’écoumène québécois contemporain, l’écologie de Pierre Dansereau et l’entomologie du papillon Boloria des tourbières. Cette fresque onirique et critique éveille les sens en appelant le public et la société à apprendre à disparaître pour retrouver sa place au cœur de la nature.

Ainsi elle interroge notre capacité à susciter une évolution radicale dans nos relations au sein de l’environnement, sans une complète remise en question pratique et identitaire. Les artistes nous y invitent ainsi : « Et si nous acceptions de disparaître ? En dansant l'éternel retour de l'autre, posé.e.s comme des marécages, allié.e.s aux forêts intérieures, non plus broyé.e.s comme l'environnement ou mis.e.s en boîte comme le travail et l'éducation, mais porté-e-s par les battements d'ailes stratifiées de notre espace vital.»

Le vernissage de l’exposition aura lieu le vendredi 17 juin de 17 h à 20 h à la Maison du développement durable. Vous êtes donc conviés à cette soirée festive où les artistes prendront parole autour de leur œuvre. Nous aurons droit à une intervention de la poète Virginie Beauregard D en dialogue poétique avec l'exposition et sa thématique, accompagnée du musicien activiste Norman Nawrocki qui créera, quant à lui, une atmosphère musicale avec son violon. De plus, Jean-Benoît Duval, l'artiste entomologiste complice du projet, sera présent pour partager avec le public ses connaissances du Boloria des tourbières dont les traits peuplent les grandes œuvres de l'exposition.