Content

Literature

TOUS LES MONSTRES NAISSENT ÉGAUX

TOUS LES MONSTRES NAISSENT ÉGAUX

Information on the activity

September 20, 2020 | 20 H

Description in French only

Avec des mots qui secouent, heurtent et condamnent, Marie-Pier Labrecque explore ici la transformation d’une femme qui se métamorphose en monstre féminin par l’expression de ses gènes, de sa descendance et de son rapport à sa lignée masculine. Lors de ce solo, véritable parcours poétique alliant la littérature, la danse, le théâtre et la vidéo, Marie-Pier dit et incarne cette trajectoire brutale vers une monstruosité fatale. Juchée sur ses talons hauts, à la fois lascive, instinctive et combattante, elle évoque sans retenue la violence, la haine et les pulsions de mort, autant d’élans qui sont plus souvent associés aux hommes qu’aux femmes.

On connaissait surtout Marie-Pier Labrecque comme une actrice de talent qui, depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre du Canada en 2011, a participé à des projets théâtraux très diversifiés en passant par la création, la comédie d’été, le drame, l’absurde, les pièces plus classiques du répertoire et même la tragédie. On la découvre ici poète et danseuse, toujours aussi talentueuse, sachant manier les mots tout autant que le mouvement avec une rare précision. Rappelons que c’est en 2014 qu’elle a fondé, avec Mylène Mackay et Thomas Payette, Bye Bye Princesse, une compagnie de création multidisciplinaire féministe et mixte où se côtoient le travail du corps, la danse, le jeu théâtral, la musique et les projections vidéo.

Texte Marie-Pier Labrecque, Tous les monstres naissent égaux (à paraître)
Idée originale, interprétation et danse Marie-Pier Labrecque
Mise en scène et conception vidéo Thomas Payette
Mise en scène et chorégraphies Marilyn Daoust
Conseils sur la dramaturgie Robert Lalonde
Scénographie Xavier Mary
Costumes Audrée Juteau
Conception sonore Laurier Rajotte
Lumières Jean-François Piché