Contenu

Église St. John the Evangelist - L'église au toit rouge

Église St. John the Evangelist - L'église au toit rouge

Informations sur le lieu

Pour connaître les heures d'ouverture, veuillez consulter le site web de cet établissement.

Voir les activités au programme

L'église anglicane St. John the Evangelist, communément appelée l'église au toit rouge, est un bel exemple de style néo-gothique de l'ère victorienne. Paroisse anglo-catholique établie en 1861, elle fut, selon Karl Raudsepp, « la première église tractarienne du Canada et la première église anglicane à bancs libres de Montréal ». Ici, le vieux régime de location des bancs fut écarté pour que riches et pauvres puissent prendre place sans distinction pour adorer Dieu. L'actuelle église de pierre remonte à 1878; elle fut conçue par l'architecte William Tutin Thomas avec le conseil du révérend Edmund Wood, recteur et fondateur de la paroisse. Elle reflète les recommandations de la Société ecclésiologique de Cambridge « s'inspirant des églises construites dix ans plus tôt dans l'est de Londres, dans les quartiers déshérités, par l'architecte James Brooks - un style créé spécialement pour les paroisses anglo-catholiques pauvres ». La grille de choeur, de style gothique rayonnant, fut dessinée par Henry Vaughan. Les trois vitraux du mur ouest, au-dessus de la tribune de l'orgue, ornaient le premier édifice de 1861; ils viennent des Ateliers J.C. Spence de Montréal.