Contenu

Le Quartier d’Éric Salvail

10 avril 2017

Texte principal du billet

On peut dire que l’animateur et producteur de l’émission En mode Salvail, diffusée à V, est chez lui dans le Quartier des spectacles. C’est ici que se trouve son bureau et qu’il effectue l’essentiel de ses activités professionnelles. Grand amateur de sorties culturelles, il connaît aussi bien les scènes que les coulisses des nombreuses salles de spectacle du Quartier.

L’attachement d’Éric Salvail au cœur culturel de Montréal ne date pas d’hier, comme on peut le constater alors que l’animateur préféré des Québécois nous confie quelques souvenirs et moments marquants qui lui seront toujours associés.


Quel est le premier spectacle que vous avez vu au Théâtre du Nouveau Monde ?

Je ne me rappelle pas exactement du premier spectacle que j’ai vu au TNM, mais un de ceux que j’ai préférés est 887 de Robert Lepage. C’est l’un des plus beaux spectacles que j’aie vus de ma vie! La mise en scène était spectaculaire. Robert a un talent et une force pour nous amener dans son univers à 100 %. C’est un grand de notre milieu artistique. J’ai d’ailleurs eu le privilège incroyable de visiter les coulisses du spectacle accompagné de Robert. Je me pinçais tellement je n’arrivais pas à y croire! En passant, je ne peux pas parler du TNM sans mentionner la terrasse du Café du Nouveau Monde. L’été, lorsque je dîne ou soupe dans le coin, j’y vais presque à tous coups.


Vous aimez la Place des Arts parce que…

J’y ai réalisé un grand rêve : chanter avec Ginette Reno sur la scène de la salle Wilfrid-Pelletier! Ma famille était dans la salle. Je sentais toute la fierté de ma mère, de voir son fils chanter aux côtés de son idole, Ginette Reno. Je m’en souviendrai toute ma vie! À ce jour, j’ai encore de la difficulté à croire que c’est arrivé! Je me souviens également d’un spectacle de Charles Aznavour que j’ai vu en première rangée. J’avais l’impression qu’il ne chantait que pour moi. Un moment impérissable. Je dois également souligner la performance magistrale de Guylaine Tremblay dans la pièce Encore une fois, si vous permettez, de Michel Tremblay. Elle m’a littéralement scié les jambes. Après le spectacle, je l’ai rencontré en coulisses et je n’arrêtais pas de pleurer dans ses bras!

J’aime la variété des spectacles qu’on peut y voir - théâtre, opéra, comédies musicales, etc. -, c’est exceptionnel. La diversité des salles nous permet de vivre des expériences complètement différentes.


L’Astral est votre quartier général et ça vous plaît parce que…

Tout est réuni au même endroit! L’émission En mode Salvail est tournée dans L’Astral, les bureaux de Salvail & Co sont au 6e et mon studio de radio pour Éric et les Fantastiques est au 7e. C’est le cœur de toutes mes activités professionnelles. J’y suis très bien et j’aime le fait que tout se trouve à proximité. Je veux aussi souligner notre collaboration avec l’équipe du Partenariat du Quartier des spectacles. Elle nous est d’une grande aide lorsque nous souhaitons réaliser des « stunts » à l’extérieur de notre studio pour En mode Salvail.

Y a-t-il un lieu dans le Quartier que vous avez récemment découvert ou avez eu un coup de foudre pour cet endroit ?

En étant à la barre de quelques galas d’humour et télévisés, j’ai eu la chance d’aller « roder » quelques numéros au Bordel. C’était vraiment tout un feeling pour moi de fouler la scène de ce petit comedy club où se retrouvent habituellement les humoristes. Les gens qui vont au Bordel sont toujours de bonne humeur, le public est vraiment génial!

Le théâtre Saint-Denis est le temple de l’humour. À titre d’animateur ou de spectateur, avez-vous une anecdote à propos de cet endroit ?

J’ai beaucoup de souvenirs en lien avec le Théâtre St-Denis! J’y ai vu beaucoup de spectacles en plus d’y animer quelques galas, dont le KARV et les Gémeaux. Quand j’y pense, je ressens encore l’excitation (et un peu d’anxiété!) liée au fait de devoir livrer ces projets qui ont été marquants dans ma carrière professionnelle. J’ai aussi eu la chance de remporter quelques trophées sur la scène du St-Denis dont certains pour la première fois! Ce sont des moments qui me reviennent toujours en mémoire lorsque j’y vais.

Pouvez-vous nous parler d’un spectacle – intérieur ou extérieur - mémorable que vous avez vu dans le Quartier?

Je garde un excellent souvenir du spectacle de la St-Jean à l’été 2016! J’y étais en compagnie de quelques amis. L’énergie de la foule qui célébrait le Québec, c’était vraiment quelque chose!

Un spectacle que vous avez manqué à votre grand regret…

J’aurais vraiment aimé voir le spectacle de Jean-Pierre Ferland et de l’OSM à la Maison Symphonique. Je suis en grand fan de l’œuvre de Jean-Pierre. Ce spectacle devait être magique! D’ailleurs, je trouve que c’est une excellente idée d’avoir conçu la série OSM Pop. C’est une belle façon d’attirer un autre public.

Enfin, pour brainstormer en équipe, où allez-vous, que faites-vous ?

Avant sa fermeture pour rénovation, je fréquentais assez souvent le Balmoral. J’y allais aussi bien pour des lunchs d’affaires, des 5 à 7 en équipe, que pour travailler ailleurs qu’au bureau. J’avais même ma banquette préférée au fond du restaurant. Alors il va sans dire que j’ai très hâte de découvrir de quoi aura l’air le restaurant dans sa nouvelle vie! L’été, la terrasse est magnifique! Sinon, il arrive qu’avec les collègues, on se retrouve au Nyks pour un 5 à 7 ou après un tournage, surtout au retour du printemps!

En mode Salvail
Du lundi au jeudi 22 h, sur V

Ce qu’on en dit

Les commentaires ci-dessous expriment l’opinion des internautes et non celle du Quartier des spectacles. Aussi, il nous est impossible de répondre aux commentaires et questions concernant cette activité.

Retour à la liste des billets