Contenu

La Grande Bibliothèque, plus que jamais à la page

7 mars 2017

Texte principal du billet

La semaine de relâche scolaire est idéale pour tenter de nouvelles expériences avec les enfants. Pour l’occasion, la BAnQ propose des activités sur mesure pour les jeunes, des tout-petits aux adolescents. La Grande Bibliothèque s’avère un point de rendez-vous particulièrement intéressant pour stimuler la curiosité et le potentiel créatif des jeunes, avec des livres, mais aussi grâce à un riche volet numérique.

Nous avons rencontré Christiane Barbe, présidente directrice générale de Bibliothèque et Archives nationales du Québec qui nous parle de la place des jeunes et du virage numérique de son institution.

Depuis son ouverture en 2005, le succès phénoménal de la Grande Bibliothèque ne s’est jamais démenti. Ce que les gens ignorent toutefois, c’est l’importance et la popularité grandissante du volet numérique.

En effet, le taux de fréquentation de la Grande Bibliothèque est remarquable. Cette institution reçoit en moyenne 2,3 millions de visites par an, ce qui en fait le lieu public le plus fréquenté à Montréal, devant l’Oratoire St-Joseph, le Centre Bell et les trois grands musées réunis. Et, cet espace citoyen a également une dimension virtuelle considérable. Le nombre d’emprunts de documents numériques est en hausse constante et cette année, nous allons dépasser le nombre de 14 millions de consultations numériques!

Comment la Grande Bibliothèque développe-t-elle sa présence virtuelle ici et ailleurs dans le monde francophone?

Nous multiplions les démarches. Nous venons de recevoir un prix de l’Institut d’administration publique du Québec (IAPQ) pour un projet collaboratif mené de pair avec l’encyclopédie en ligne Wikipedia. Dans le cadre de cette initiative, des articles portant sur Maurice Richard ou Gabrielle Roy, illustrés par des documents de BAnQ et publiés sur le portail de Wikipédia, ont généré des dizaines de millions de clics et contribuent au rayonnement du Québec et de sa culture dans le monde.

La vie de la bibliothèque dépasse ainsi les limites du Quartier des spectacles.

En effet, quand on dit que la Grande Bibliothèque est en quelque sorte le vaisseau amiral de la culture au Québec, c’est que grâce à l’emprunt et à la consultation numérique, elle met des quantités de documents à la disposition de millions de Québécois aux quatre coins de la province.

La Grande Bibliothèque a donc résolument adopté le virage numérique.

On a beaucoup investi pour donner de la formation en matière numérique, que ce soit par le biais des haltes numériques, des buffets numériques ou même en offrant des services particuliers aux chercheurs.

Vous avez récemment mis sur pied un projet spécifique pour les adolescents, intitulé Square. Parlez-moi de celui-ci.

C’est un projet qui préfigure la nouvelle vocation de la Bibliothèque Saint-Sulpice. Il s’agit d’un lieu de création destiné aux adolescents et qui les met en contact avec l’univers numérique. On y retrouve des ordinateurs très puissants, idéaux pour la création de contenu visuel ou musical, des casques de réalité virtuelle et même des numériseurs et des imprimantes 3D. Les jeunes peuvent y suivre des formations et créer du contenu sur place.

Quelle est la réponse des jeunes face à l’offre du Square?

Impressionnante ! C’est vraiment beau de les voir, car ils sont fébriles et certains trépignent de joie. Nous recevons beaucoup de demandes de visites de la part des écoles, dont certaines viennent de l’extérieur de Montréal. La plupart du temps, les groupes demandent à revenir! Il faut dire que la Grande Bibliothèque est une excellente porte d’entrée pour découvrir le Quartier des spectacles et le centre-ville.

Le Square est la première étape, le laboratoire de ce que sera la Bibliothèque Saint-Sulpice, un laboratoire d’innovation sociale qui proposera un espace de travail de type médialab, le tout, spécialement conçu pour les jeunes.

Enfin, on parle des adolescents, mais il ne faut pas oublier les services offerts aux plus jeunes.

En effet, les plus jeunes ne sont pas en reste. À l’Espace Jeunes, les enfants trouvent des livres, des films, des jeux vidéo et bien plus! Par exemple, l’exposition De A à Z -26 clins d’œil sur ta ville, leur permet de découvrir la métropole sous forme d’un abécédaire illustré. Nous avons enfin un portail dédié spécialement aux 7 à 12 ans où l’on retrouve des films, des contes, des livres numériques…

Des activités à faire avec les plus petits à la Grande Bibliothèque pendant la semaine de relâche.

Premier pas, premiers contes

Le jeudi 9 mars, 10h30
Espace Jeunes

Cet atelier permet aux parents et aux bébés de moins de 36 mois de découvrir des livres pour enfants, des petits jeux et des comptines animées dans un cadre détendu.

La fanfare fanfaronne

Le jeudi 9 mars, 10h30 et 14h
Auditorium

Ce spectacle de danse et de musique drôle et poétique s’adresse aux enfants de 5 ans et plus.

Tournoi de jeu vidéo

Le vendredi 10 mars, 14h
Espace Jeunes

Les enfants de 9 à 13 ans sont conviés à un grand tournoi de Mario Kart 8. Les spectateurs pourront suivre la course sur écran géant. Attention, le nombre de places est limité (joueurs : 16; spectateurs : 35) !

La Grande Bibliothèque

Square Banque National

Ce qu’on en dit

Les commentaires ci-dessous expriment l’opinion des internautes et non celle du Quartier des spectacles. Aussi, il nous est impossible de répondre aux commentaires et questions concernant cette activité.

Retour à la liste des billets