Contenu

10 films pour goûter au Festival du nouveau cinéma

10 octobre 2014

Texte principal du billet

Pas de doute, le Festival du nouveau cinéma (FNC) fait partie des événements automnaux incontournables à Montréal. Pour sa 43e édition, le FNC a installé un dôme géant sur la place des Festivals. C’est là que le public pourra se retrouver pour acheter des billets, rencontrer des réalisateurs ou profiter des projections quotidiennes gratuites de la sélection P’tits loups, pensée pour les enfants. De là, il pourra aussi rejoindre facilement les salles de projections ainsi que le quartier général du festival, situé à l’Agora du Cœur des sciences de l’UQAM, où, chaque soir, dès 22 h, c’est la fête.

Avec près de 400 films et événements présentés en 12 jours, le festival a de quoi séduire les cinéphiles les plus exigeants. Pour y voir plus clair, nous avons demandé à Laurence Reymond, programmatrice et coordonnatrice au FNC, de nous faire part de ses 10 coups de cœur.

Dans la compétition internationale

1. Gente de Bién de Franco Lolli (France-Colombie)

16 octobre à 19 h 20 au Quartier latin (Quartier des spectacles) et le 18 octobre à 17h20 au Cinéma du Parc

«C’est un magnifique portrait d’un père et de son fils dans le Bogota d’aujourd’hui. Un film qui parle des rapports de classes sociales sans jamais tomber dans la description. On joue sur les sentiments, les rapports humains, les regards, l’importance des mots. Ça m’a bouleversée.»

2. L’amour au temps de la guerre civile de Rodrigue Jean (Canada-Québec)

12 octobre à 19 h au Quartier latin et le 16 octobre à 16 h 20 au Pavillon Judith-Jasmin de l’UQAM (Quartier des spectacles)

«Avec ce nouveau film, Rodrigue Jean confirme qu’il est un cinéaste important. Il est vraiment original et radical dans ses sujets et son style. Il apporte un souffle nouveau au cinéma québécois.»

3. Spartacus et Cassandra d’Ioanis Nuguet (France)

10 octobre à 19 h 20 et 12 octobre à 15 h 20 au Quartier latin (Quartier des spectacles), et au Cinéma du Parc le 16 octobre à 15 h 15

«Ce documentaire présenté à Cannes cette année met en scène un frère et un sœur, Spartacus et Cassandra, qui sont des Roms vivant en France. Le cinéaste arrive à les présenter de façon très intime sans jamais tomber dans le voyeurisme. Il capte les questionnements que peuvent avoir des enfants roms de 12 et 14 ans. À la fois dur et poétique, ce film est actuel et important.»

Dans la catégorie Panorama

4. A Girl Walks Home Alone at Night d’Ana Lily Amirpour (États-Unis)

19 octobre à 17 h au Quartier latin (Quartier des spectacles) et au Cinéma du Parc, 12 octobre à 21 h 30

«Ce film, d’une jeune réalisatrice iranienne, est tourné en persan et est en noir et blanc. Il a été financé aux États-Unis et met en scène des vampires, en plus de mélanger les codes du western et du film noir! C’est totalement hallucinant et ça a un rythme fou!»

5. Don’t Think I’ve Forgotten: Cambodia’s Lost Rock & Roll de John Pirozzi (États-Unis)

11 octobre à 19 h et 14 octobre à 15 h 30 au Cinéma du Parc

«Ce documentaire présente, comme son titre l’indique, la scène rock & roll du Cambodge qui était très florissante avant l’arrivée de Pol Pot. À travers des archives, John Pirozzi livre un film très entraînant et très drôle. Le réalisateur sera d’ailleurs au quartier général du festival (11 octobre à 22 h) pour mixer des disques de musique cambodgienne!»

6. Force majeure de Ruben Östlund (Suède, Danemark, France, Norvège)

18 octobre à 19 h 10, Quartier latin (Quartier des spectacles)

«Ce film dépeint les aventures d’une famille très bourgeoise en vacances dans les Alpes. Leur univers parfait s’écroule au moment où une avalanche leur tombe dessus. Le père s’enfuit en laissant tout le monde derrière. L’avalanche n’est finalement qu’une petite alerte et le père revient, mais tout a changé. Le réalisateur déconstruit progressivement la relation de toute la famille. C’est une analyse très acerbe de la société actuelle.»

7. Vincent n’a pas d’écailles de Thomas Salvador (France)

17 octobre à 19 h et 19 octobre à 17 h 40, Quartier latin (Quartier des spectacles)

«C’est l’histoire d’un superhéros embêté par ses pouvoirs. Vincent est un homme comme les autres, mais lorsqu’il se retrouve dans l’eau, ses capacités physiques se décuplent et il peut nager plus vite qu’un bateau. Or, il n’a pas du tout envie d’avoir ces pouvoirs… C’est une comédie loufoque, mais qui demeure très sensible et romantique.»

Dans la série Focus (cinéma canadien et québécois)

8. Je suis à toi de David Lambert (Belgique, Québec-Canada)

9 octobre à 19 h et 15 octobre à 13 h 20, Quartier latin (Quartier des spectacles)

«Ce très beau film présente un couple inattendu formé d’un jeune prostitué argentin qui trouve refuge chez un boulanger belge à la suite d’une drague sur Internet. Monia Chokri y joue un rôle très important. C’est une comédie avec un fond social très bien senti.»

En présentation spéciale

9. Cavalo Dinheiro de Pedro Costa (Portugal)

12 octobre à 19 h 20 et 18 octobre à 17 h, Quartier latin (Quartier des spectacles)

«Ce film a remporté le Léopard d’or à Locarno. Pedro Costa, bien connu des cinéastes pointus, travaille uniquement avec des acteurs non professionnels d’un quartier pauvre de Lisbonne. De film en film, il fait de ces personnes des personnages de cinéma et flirte entre le documentaire et la fiction, tout en adoptant un style très pictural. On dirait presque des tableaux.»

10. P’tit Quinquin de Bruno Dumont (France)

19 octobre à 16 h, Université Concordia

«Il faut saisir la chance de voir cette œuvre, puisqu’elle ne sera peut-être jamais présentée en salle. Ce «long métrage» de Dumont a été réalisé pour la télévision. C’est une série de quatre épisodes que nous présentons intégralement (3 h 20). C’est une minisérie policière très angoissante, très noire, mais à la fois très drôle. Avec ce projet, le grand maître touche pour la première fois au comique et c’est très efficace. C’est comme si Twin Peaks rencontrait La petite maison dans la prairie… dans le nord de la France!»

L’ONF et le Partenariat du Quartier des spectacles présentent McLaren Mur à mur prise 2 au FNC 2014

Quatre façades de vidéoprojection du Quartier des spectacles de Montréal – cégep du Vieux Montréal, Hôtel Zéro 1 à la place de la Paix, Centre de design et clocher de l’UQAM – dévoileront 11 créations originales inspirées de l’œuvre de ce grand maître de l’animation. Choisies parmi les 93 vidéos soumises à l’occasion de l’appel de projets international lancé en décembre dernier pour le parcours McLaren Mur à mur, elles se sont toutes démarquées auprès du jury.

FESTIVAL DU NOUVEAU CINÉMA
Du 8 au 19 octobre

Ce qu’on en dit

Les commentaires ci-dessous expriment l’opinion des internautes et non celle du Quartier des spectacles. Aussi, il nous est impossible de répondre aux commentaires et questions concernant cette activité.

Retour à la liste des billets