Contenu

N'ayez pas peur de sortir en ville!

26 octobre 2011

Texte principal du billet

par Éric Samson

L'Halloween est à nos portes et après hurlé comme des loups à la lune, c'est au tour des loups-garous de se faire voir. Et la fête de l'Halloween n'est pas qu'un prétexte pour se déguiser et se promener dans les rues en demandant des bonbons aux gens.

media_cast_08.jpg

Un des classiques de la fin d'octobre est certainement le film-culte Rocky Horror Picture Show. Cette parodie des films de série-B connaît un succès de "midnight-movie" depuis 1977, alors que les fans ont commencé à interagir avec le film (en criant des réponses à certaines répliques marquantes et en lançant des objets sur scène). Depuis, c'est la folie, surtout autour de l'Halloween, alors que les déguisements sont un peu plus dans l'air du temps. La troupe Rocky Horror Montréal organise à chaque année une projection du film, avec troupe live sur scène (qui reproduit les scènes du film), animation et concours de costumes. Les néophytes peuvent trouver toute la préparation un peu rébarbative, mais sachez que vous n'avez pas besoin d'être 100% préparé à tout... Cela dit, une chose est sûre: vous n'aurez jamais assisté à une projection de film comme celle du RHPS au cinéma Impérial! C'est vraiment une expérience complètement déjantée. (Les 28, 29, 31 octobre à 20h et 23h, au Cinéma Impérial.)

GSHorreur_2010_243-456x304.jpg

Un autre classique dans son genre: le festival Spasm. Après des débuts plutôt humbles au Club Soda en 2002 (une soirée de cinq ou six courts-métrages d'horreur québécois), le festival a grandi: dorénavant, Spasm s'étend sur dix jours, couvre une multitude de genres (science-fiction, comédie, action, en plus de l'horreur) et s'est ouvert l'an passé à toute la Francophonie. Mais malgré tout, la Grande Soirée Horreur demeure le point culminant du festival. Toujours au Club Soda (habituellement rempli à craquer), Spasm brouille les frontières entre festival de films et soirée entre amis: loin de la salle de cinéma conventionnelle, le festival encourage les fanatiques à boire une petite bière en regardant les films assis avec leurs amis, à crier, à rire, à réagir aux courts-métrages d'une surprenante qualité, produits par des gens d'ici et d'ailleurs, débutants comme vétérans. Fans de gore, de violence gratuite et d'humour douteux, c'est l'occasion parfaite de vous gâter! (29 octobre, 20h, Club Soda.)

SAT_HALLOWEEN_2011_fly_b.jpg

Pour les fêtards, la SAT rénovée vous invite samedi soir à un Party de la mort qui tue. Sous la thématique de la science-fiction, les DJ A-Rock, Pat Dynamite, Jonah's Ear et CCS vous feront danser jusqu'aux petites heures. Des VJ s'occuperont quant à eux de vous impressionner les rétines à la fois dans l'espace SAT et dans la nouvelle Satosphère, le (fort impressionnant et tout nouveau) dôme à 360 degrés. Ici aussi, les meilleurs costumes seront récompensés... gageons qu'il y aura de la grosse compétition. (29 octobre, 22h, SAT.)

Alors n’ayez pas peur de sortir au centre-ville en ce weekend de vampires, de loups-garous et de fantômes… vous ne risquez rien, à part vous amuser!

Ce qu’on en dit

Les commentaires ci-dessous expriment l’opinion des internautes et non celle du Quartier des spectacles. Aussi, il nous est impossible de répondre aux commentaires et questions concernant cette activité.

Retour à la liste des billets