Contenu

La culture pour moi c'est... une fin de semaine sous le projecteur.

29 septembre 2011

Texte principal du billet

Les voix du Québec seront ultimement rassemblées lors de la 15ème édition des Journées de la culture, ce vendredi 30 septembre et pour tout le week-end, avec l'aide du concepteur vidéo Gabriel Poirier-Galarneau.

Par Joëlle Robillard
Récolter les idées des Québécoises et Québécois d'un bout à l'autre du territoire à propos de la culture, c'est en caravane que ça se passe. Du moins, c'est la vision que se sera donnée l'organisme Culture pour tous avec leur projet Je m'affiche pour la culture. Tout l'été, la Caravane de la culture a sillonné les routes du Québec et s'est arrêtée dans les festivals pour récolter les portraits et paroles des gens de tout âge. Résultat de ces rencontres? Une galerie virtuelle aux visages et aux pensées multiples qui répond à une simple question: «La culture pour moi c'est...» Que ce soit «le droit d'être différent»,ou «le piment dans ma vie», toutes les réponses se retrouveront dans un montage vidéo sur un édifice du Quartier des spectacles.

journee-de-la-culture.jpg

Crédit photo | Mattera-Joly
À la tombée du jour et jusqu'aux petites heures du matin, 3000 voix seront projetées et défileront aléatoirement sur le grand mur vacant du restaurant Bon Blé Riz, à la sortie du métro St-Laurent. Ce n'est pas tout! Afin que l'activité soit interactive et intemporelle, si vous passez par là, vous pourrez envoyer directement un message qui apparaîtra immédiatement sous le projecteur, s'ajoutant au flot de pensées.

«Ce n'est pas une oeuvre d'art que je m'approprie, puisque ce sont les phrases de tout le monde qui sont à l'honneur», explique le concepteur-vidéo Gabriel Poirier-Galarneau, qui a collaboré pendant près de 5 ans avec Urbania qu'il considère comme son école d'apprentissage.

«Avec Je m'affiche pour la culture on a voulu faire sentir aux gens que la culture c'est pour eux, que c'est eux et que les artistes sont leur miroir», pense Louise Sicuro, présidente de Culture pour tous, cet organisme sans but lucratif qui a mis en branle les Journées de la culture il y 15 ans et qui se dote une mission de valorisation et de démocratisation de la culture.

«Ce n'est pas facile pour moi de dire ce qu'est la démocratisation de la culture, avoue Gabriel Poirier-Galarneau. Je m'exprime mieux en images qu'en mots. Ce qui est le fun par contre, c'est qu'il est maintenant possible pour quiconque, avec un peu de motivation, de créer et de diffuser des œuvres qui peuvent être vues par des millions de personnes, ce qui ne se faisait pas avant.»

Alors la culture pour vous, c'est quoi? N'oubliez pas de lever les yeux si vous sortez du métro St-Laurent, cette fin de semaine, pour lire ce que des milliers de citoyens pensent de la culture et osez y ajouter votre voix.

La Caravane 2011 de Je m’affiche pour la culture! sera aussi à la place Pasteur durant toute la fin de semaine.

Ce qu’on en dit

Les commentaires ci-dessous expriment l’opinion des internautes et non celle du Quartier des spectacles. Aussi, il nous est impossible de répondre aux commentaires et questions concernant cette activité.

Retour à la liste des billets