Contenu

Arts visuels

VOIR ET REGARDER | ISABELLE FEXA

VOIR ET REGARDER | ISABELLE FEXA

Informations sur l’activité

28 octobre 2017 au 9 décembre 2017

CIRCA art actuel

Gratuit !

À l’ère de la publicisation de l’intimité dans une société toujours plus envahissante et indiscrète, Isabelle Fexa croise le voir et le regarder dans une relation dialectique bien particulière. En effet, d’une part, l’artiste observe, à travers l’œilleton de son appareil, les comportements intimistes comme une enquêtrice se laissant guider par le hasard, le goût du risque et l’opportunisme incertain. D’autre part, l’artiste déniche, prélève et exhume, des objets jetés aux ordures afin de les répertorier, les inventorier et les classer comme de véritables pièces à confession, permettant ainsi de constituer les archives de l’intime.

Depuis plusieurs années, la singularité du travail artistique d’Isabelle Fexa réside dans son objet d’étude et la manière dont elle l’appréhende dans notre société contemporaine. En appliquant les méthodologies établies par les sciences sociales comme l’observation directe en position d’extériorité, l’artiste se lance à la conquête d’une ethnologie de l’intime. Dès lors, Isabelle Fexa révèle les parts cachées de l’individu, de son identité la plus intègre, en y prélevant des traces vouées à une destruction certaine.

L’exposition Voir et Regarder présente ce processus d’objectivisation de l’intime en transgressant les espaces privés faisant de l’ordinaire, du quotidien et de l’anodin son sujet d’enquête. Des photographies de façades de maisons caractéristiques de quartiers de banlieue entrent en dialogue avec des enveloppes annotées et des papiers griffonnés. L’écriture devient alors un acte de révélation des pensées, des souvenirs, des secrets les plus personnels et cachés. Le tout s’expose dans un espace pouvant évoquer le salon d’un particulier, sinon celui de l’artiste dans une version transposée, invitant le visiteur à devenir voyeur à son tour, observateur de cette intimité.

Ce qu’on en dit

Les commentaires ci-dessous expriment l’opinion des internautes et non celle du Quartier des spectacles. Aussi, il nous est impossible de répondre aux commentaires et questions concernant cette activité.