Contenu

Arts visuels

JONATHAN PLANTE | ANGLE MORT

JONATHAN PLANTE | ANGLE MORT

Informations sur l’activité

10 janvier 2017 au 18 février 2017

Galerie de l'UQAM

Gratuit !

La Galerie de l’UQAM présente l’exposition "Angle mort" de Jonathan Plante, finissant à la maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’UQAM. L’artiste y dévoile un ensemble de peintures et d’impressions sur support lenticulaire, un procédé donnant une impression de mouvement aux images. Suivant l’angle de vision du spectateur, des images apparaissent, disparaissent et se transforment. Ainsi, Plante met en scène le regard et engage le corps du spectateur dans l’expérience de différentes temporalités de l’image.

À l’occasion du vernissage, la revue esse lancera son nouveau numéro sous le thème Bibliothèque.

L'exposition
Chez Jonathan Plante, l’Angle mort, c’est l’écart créé par la mise en mouvement de l’image. La série de tableaux-écrans qui compose l’exposition, en revisitant la peinture abstraite, l’art optique et cinétique, ainsi que le cinéma expérimental, explore, amplifie et systématise le caractère plastique du mouvement. Des peintures et des impressions sérigraphiques réalisées sur des supports lenticulaires offrent des images qui mettent en évidence le lien indissociable entre le déplacement du spectateur et sa perception.

L’artiste utilise le terme "cinéplastique" pour décrire ses explorations de la temporalité du tableau. Le mot est employé pour la première fois par l’historien de l’art et essayiste Élie Faure, en 1922, dans l’article "De la cinéplastique". Il y envisage "un art où le temps deviendrait réellement une dimension de l’espace". Jonathan Plante s’inspire de ces réflexions pour nourrir ses recherches, en recadrant les questionnements de Faure dans un contexte actuel. Comment peut-on penser le statut de l’image dans une société où l’attention est constamment sollicitée par le mouvement? Le déplacement devenant la loi de notre rapport au monde, il en formate notre lecture. Selon Plante, ce mouvement perpétuel se pose aujourd’hui comme outil d’une économie basée sur la création et la marchandisation d’expériences.

Vernissage : mardi 10 janvier, 17 h 30.

Présentation d’artiste : Jonathan Plante, dans le cadre de la série "L’art observe".

Mardi 7 février 2017, de 12 h 45 à 13 h 45
Galerie de l’UQAM

Ce qu’on en dit

Les commentaires ci-dessous expriment l’opinion des internautes et non celle du Quartier des spectacles. Aussi, il nous est impossible de répondre aux commentaires et questions concernant cette activité.