Une bulle d’harmonie entre deux corridors de trafic

Une artère achalandée. Des passants. Des bus. Du va et vient. Et… des balançoires qui vous propulsent instantanément dans un univers parallèle! C’est du moins ce que j’ai ressenti lorsque j’ai tenté l’expérience des 21 BALANÇOIRES cet instrument collectif qui occupe la promenade des Artistes du Quartier des spectacles jusqu’au 23 mai.

Par Marie-Pierre Bouchard

J’ai d’abord passé un long moment à observer les gens qui se prêtaient au jeu. Certains étaient là par hasard, intrigués. D’autres semblaient être venus essayer l’installation intentionnellement. D’emblée, je sentais une frénésie dans l’air, une curiosité candide, ludique. Certains se balançaient en groupe de trois, d’autres seuls. Les jolis sons qui déferlent selon la manière d’activer les balançoires ont eut sur moi un pouvoir d’attraction immédiat. L’envie d’essayer était irrésistible!

Crédit photo | Martine Doyon

J’ai commencé timidement, dans une section où il n’y avait personne. J’ai d’abord tâtonné, m’assoyant sur une balançoire verte, découvrant des notes de piano à la sonorité étonnement limpide. Puis, comme un enfant qui découvre un nouveau jouet, j’ai tout de suite voulu savoir à quel instrument correspondait les autres couleurs du trio de balançoires. Bleu: guitare. Orange: vibraphone. Des notes claires, agréables à l’oreille, qui variaient selon la cadence de mon balancement. Emballée par ma tentative en solitaire, j’ai vite déserté ma section pour aller jouer les voisines auprès d’une femme qui se balançait seule dans son coin. Attentive à ce qu’elle faisait, j’ai voulu m’adapter à son rythme, afin de produire une mélodie harmonieuse. Mais comme elle m’ignorait alors, le résultat clochait. Un homme est venu occuper la troisième balançoire de notre section. Lui aussi, au début, n’en faisait qu’à sa tête, entraînant notre trio dans une étrange cacophonie. Pas forcément désagréable mais de toute évidence, il y avait matière à amélioration…

J’ai alors compris que le clé –  la coopération – impliquait forcément la communication. J’ai donc prit la parole: «Vous avez envie qu’on essaie de coordonner nos mouvements? On arriverait peut-être à produire une vraie belle mélodie!» Il n’en fallait pas plus: nous, trois individus ne s’étant jamais vu ou parlé auparavant, étions instantanément devenus une équipe. Et le résultat fut… magique! Nous avons dû nous attarder là une bonne quinzaine de minutes. En accords, complices, mes compagnons et moi éprouvions un réel plaisir, une euphorie communicative et manifeste, puisque de nombreux passants se sont arrêtés devant nous, amusés, pour écouter le fruit musical que nous balancions en l’air sans cacher notre émerveillement.

Crédit photo | Martine Doyon

Devant nous, la Place des Arts. Derrière nous, un rayon de soleil découpant le toit rouge de l’église St.John. Le bruit du trafic? Dissimulé, enterré sous les notes de notre harmonieuse sérénade.

3 commentaires Imprimez
Ce contenu a été publié dans Places publiques, Programmation, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Une bulle d’harmonie entre deux corridors de trafic

  1. Dara Vong dit :

    Une collègue au travail m’en a parlé de sa découverte des balançoires musicaux. Elle était tellement emballée que j’ai envie d’aller faire un tour.

    Je trouve juste malheureux que ces balançoires restent seulement jusqu’à lundi prochain le 23 mai 2011. Je ne suis pas sûre de pouvoir passer cette fin de semaine. Ce serait merveilleux que ces balançoires restent là toute l’été.

    C’est trop dommage de ne pas faire durer cet oeuvre d’art pour faire profiter plus de gens.

  2. Danielle Sergerie dit :

    TROP COOOLLLL !!!
    j’avais perdu mon sourir et ma joie de vivre depuis plus 1 mois, pour multiples raisons
    et hier soir, j ai eu envie de voir quoi avait l air cette évenement que sont les balancoires… j’ai retrouver mon sourir un certain temps, MERCI…

    cest vrai qu elles devraient restés en place tout l ‘été, cà rend vraiment trop joyeux, on rigole avec du monde qu on ne connait pas dutout, et la musique est vraiment nice

    merci encore pour la joie que celà m’a procurer hier soir.

    bonne journée à tous

  3. johanne dit :

    Les balançoires musicales, c’est GÉNIAL. J’ai a-d-o-r-é. Je les ai découvertes cet après-midi sous la pluie. Seule sur le site. Sans m’y assoir, j’en ai mis 3 en mouvement. J’ai eu tellement de plaisir à les coordonner puis à entendre les sons qui se glissaient parmi les autres. Mes rires se sont déployés, d’autant plus sous le regard surpris, inquiets de gens qui ne semblaient rien y entendre, rien y comprendre. Pourquoi faut-il que ces installations disparaissent le 23 mai? Elles nous font tellement de bien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>